COMMUNIQUÉ DE PRESSE
POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

Montréal 9 janvier 2014: droits canadiens du Québec (« CRITIQ ») demande au gouvernement du Québec de commenter les rapports de l’Institut canadien des identités et des migrations qui démontre que le nombre de Québécois qui quittent pour d’autres provinces a atteint des niveaux sans précédent pour ce siècle.

Entre janvier et septembre 2013, près de 30 000 personnes ont quitté le Québec pour d’autres provinces, emportant avec eux leur argent, compétence et talent. Il est évident que cet exode coïncide avec l’élection du Parti – Québécois qui met l’emphase sur la poursuite des politiques de division plutôt que le renforcement de l’économie.

Dans le passé, le gouvernement provincial a tenté de contrer la migration en encourageant l’immigration internationale. Cependant, avec la proposition du projet de loi 60 et les efforts fervents de l’OQLF de l’année dernière, il est douteux que les nouveaux immigrants choisissent le Québec par rapport aux provinces plus concentré sur l’économie.

Selon Jack Jedwab, la situation est le résultat d’une économie en déclin et les niveaux de migration coïncident avec des indicateurs d’une récession.

Nous demandons que nos élus abandonnent la politique de division et qu’ils redirigent la conversation pour attirer l’investissement étranger, arrêter la fuite des cerveaux, et encourager les entrepreneurs et les entreprises locales.

Canadian Rights in Quebec (« CRITIQ ») est une organisation dont le centre d’opération se trouve au Québec et dont le but est de protéger au Québec les droits et libertés dont tous les citoyens canadiens sont investis par la constitution du pays aussi-bien que par les conventions internationales auxquelles le Canada a souscrit.

Pour plus de renseignements, veuillez contacter les relations médias:

(514) 360-3236

Cette page est aussi disponible en: / This page is also available in: Anglais