COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Le 10 Février, 2014 – Pour diffusion immédiate

Marois restreint l’accès des meilleurs soins de santé disponible à Montréal aux habitants des banlieues!

Le fait que Mme. Marois coupe l’accès de l’hôpital général juif aux habitant des banlieues est un autre exemple de la réticence du gouvernement à aider les institutions de Montréal à se développer.
CRITIQ fait appel au gouvernement de laisser prospérer Montréal et de lui donner un statut spécial!
On devrait accorder à Montréal plus de pouvoirs sur les décisions prises dans le domaine de la santé afin de fournir la meilleure qualité de soins à tous ceux qui en ont besoin, indépendamment de leur adresse.
L’Hôpital général juif est un excellent exemple d’une institution montréalaise qui tombe victime de cette politique restrictive de «rapatriement».
“Montréal exige un statut spécial en matière de soins de santé parce que, comme dans d’autres domaines, ces décisions devraient être prises par les personnes qui fournissent les soins, et certainement pas par des bureaucrates à Québec», a déclaré Richard Yufe, un porte-parole de CRITIQ.

Pour plus d’informations ou pour organiser une entrevue, contactez –

Relations Médias: Tel: 514.360.3236
E-mail: info@critiq.ca
Website: www.critiq.ca
Twitter: @critiqcanquebec
fb.com/critiqcanquebec

CRITIQ est un organisme québécois voué à la protection des droits et à la liberté conférée à tous les citoyens canadiens au Québec par la Constitution de notre pays, ainsi que par les conventions internationales auxquelles le Canada est lié.

Cette page est aussi disponible en: / This page is also available in: Anglais